"1000 chaufferies pour le milieu rural"

Untitled document

Participation au programme "1000 chaufferies pour le milieu rural" de la Fédération Nationale des Communes Forestières

Logo 1000 chaufferies FNCOFORLa Fédération Nationale des communes forestières oeuvre au développement de projets pertinents de chaufferies automatiques au bois grâce au programme "1000 chaufferies pour le milieu rural".

Téléchargez des documents de présentation

 

 

En voici les dix fondements :

Logique territoriale

1. L'échelle pertinente est celle du territoire de projet. Cette échelle permet la relocalisation des activités forêt/bois et garantit une véritable gestion de la forêt.

2. Les chartes forestières de territoire sont un support adapté pour la déclinaison opérationnelle du programme 1000 chaufferies (logique de grappe de projets sur un territoire structuré).

Contexte

3. Les relations entre les collectivités locales (communes, intercommunalités) et les Régions et Départements sont le fait des élus.

4. Le programme est inscrit dans le contrat État/ONF cosigné par la FNCOFOR, ce qui engage la responsabilité de l'Office national des forêts dans la réussite du programme.

Connaissance de la ressource

5. Les chiffres doivent être fiables pour permettre aux maîtres d'ouvrages de déclencher des projets et aux propriétaires d'engager tout ou partie de leurs ressources en bois dans des contrats d'approvisionnement, en toute connaissance de cause

6. L'ONF a annoncé un volume total de bois énergie disponible de 12 millions de m3 au niveau national. Il s'agit maintenant de préciser cette ressource effectivement mobilisable au niveau local.

7. Les communes forestières sont le maître d'ouvrage du plan d'approvisionnement territorial (PAT).

8. La réalisation du PAT nécessite la collaboration des gestionnaires de forêts publiques et privées. Les communes forestières travaillent en partenariat avec ces gestionnaires.
Mise en relation de l'offre et de la demande du territoire à court et moyen terme

9. Le PAT doit inclure l'inventaire de la consommation actuelle en bois énergie sur le territoire et une estimation de la demande potentielle dans les 5 à 10 ans à venir.

10. La ressource et la consommation potentielle doivent être confrontées. La ressource disponible sera prioritairement orientée vers les chaufferies bois et les entreprises du territoire, avant d'étudier les possibilités d'approvisionner des installations extérieures au territoire.

> Site internet


Page précédente : Comité de pilotage
Page suivante : Le Bois-énergie